Comment devenir courtier immobilier ?

Comment devenir courtier immobilier ?

quand un courtier immobilier vous apporte les clés de chez vous

Si vous aimez les challenges commerciaux ainsi que la négociation et la relation client, la profession de courtier immobilier est sans doute faite pour vous.

Qu’engendre le métier de courtier immobilier ?

Le courtier se caractérise par son savoir-faire en termes de négociation dans les transactions immobilières. Il est l’interface privilégiée de ses clients qui peuvent être soit des particuliers soit des entreprises. Ces derniers sont à la recherche de biens immobiliers correspondant à leurs attentes aux meilleures conditions d’achat possible. Ce véritable commerçant travaille contre une rémunération qui peut parfois être élevée. En général, les taux sont de l’ordre de 5 à 7 % du montant de la transaction.

Même si ce métier est plébiscité, on ne s’improvise pas courtier immobilier du jour au lendemain. Pour accéder à ce poste, voici quelques infos utiles.

Quelles sont les qualités requises pour accéder à ce métier ?

Le métier de courtier immobilier impose des connaissances et des qualités très pointues. Il doit maîtriser le secteur dans lequel il évolue et disposer de vocabulaire requis pour la négociation d’un contrat. Il doit se tenir continuellement informé de l’évolution du marché, des concurrents et des limites juridiques auxquelles son domaine d’exercice est soumis.

Le courtier immobilier doit avoir un sens aigu de l’organisation, car il est amené à gérer plusieurs projets à la fois. On exige de lui un excellent esprit d’analyse et de synthèse, de bonnes qualités commerciales, une grande réactivité et disponibilité. Enfin, il doit avoir une bonne gestion du stress.

Quelles sont les formations nécessaires pour devenir courtier ?

Cette profession réglementée est régie par la loi Hoquet du 02 janvier 1970. Les formations sont identiques à celles des agents immobiliers. Elles se focalisent sur l’initiation aux techniques de vente, de marketing, d’assurance ou de finance.

On peut entamer avec un BAC+2 spécialisé (BTS Professions Immobilières) ou un BAC+3 plus généraliste (licence professionnelle dans les secteurs de l’économie, du commerce ou du juridique). Il est également possible d’obtenir un Master en Management de l’Immobilier en Université.