Comment devenir psychologue du travail ?

Comment devenir psychologue du travail ?

l'oeil du psychologue

Les salariés d’une entreprise sont accompagnés au quotidien par le psychologue du travail, notamment lorsqu’ils se retrouvent face à des difficultés. Ce spécialiste peut également intervenir pour améliorer leur insertion professionnelle. Le point sur ce métier.

Les missions du psychologue du travail

Ce professionnel est rattaché au service de la gestion des ressources humaines. Contrairement au psychologue classique, son périmètre d’intervention est très vaste :

  • Le psychologue du travail est le premier responsable lors des diverses phases d’un parcours professionnel, à savoir : retraite, mutation, orientation, changement de service, recrutement, etc.
  • Il peut agir via des séances individuelles, en entreprise de coaching ou encore via des séances visant à améliorer le sens relationnel.
  • Parfois, il peut également mener des enquêtes pour le compte de l’entreprise afin de repérer les éventuels individus ou sujets jugés « à risque » et de prévenir les problèmes.
  • Il est amené à accompagner les salariés souffrant de problèmes liés au travail. Il lui revient d’établir un diagnostic et adopter les solutions les mieux adaptées.
  • En véritable animateur, le psychologue du travail se charge des séances de formation, de détente et organise des exercices de motivation. Ces derniers peuvent s’effectuer d’une manière ponctuelle ou régulière avec un accord préalable de la DRH.
  • En étroite collaboration avec la DRH, il peut mettre en place des campagnes d’organisation de prévention des risques psychosociaux qui sont en rapport avec les addictions, le stress, les harcèlements et les discriminations.

Devenir psychologue du travail : les formations et études requises

Le métier de psychologue du travail est accessible via une formation spécifique du CNAM (Conservatoire National des Arts et des Métiers). Toutefois, pour disposer de ce diplôme, vous devez cumuler 3 ans d’expérience au minimum dans le secteur de la psychologie du travail.

L’intitulé peut également s’obtenir après un Master professionnel de Psychologie du Travail (BAC+5). Ce dernier regroupe des cours pratiques (psychométrie, ressources humaines, psychologie, droit du travail…) et des stages en entreprise. Vous avez également la possibilité d’effectuer un Master 2 en alternance dans certaines universités. Pour accéder à cette formation, une licence en Sciences humaines et sociales est de mise.